gallery/642b9915d70eea0c37d2fc2436f2f12b
J'ai découvert le Théâtre de l'Opprimé de Augusto Boal en 2007 et ai décidé d'y consacrer mon mémoire de diplôme d'état ( favoriser le lien et le groupe dans une prise en charge individuelle d'adolescents en accueil séquenciel grâce au théâtre forum) .
Je me suis formée aux différentes techniques avec la Cie NAJE ( Aubervilliers). J'anime des formations et des ateliers autour de toutes les techniques et porte des projets de spectacle avec tous les publics. Le Théâtre de l'Opprimé est un véritable bijou. Il permet d'aller non seulement à sa propre rencontre, en prenant du recul, en se situant dans une Société système mais également de nouer des liens et de partager avec l'autre. C'est un trésor à se transmettre, c'est une rencontre, c'est une transformation,
c'est être et devenir.
 
«Le théâtre doit être bonheur, en nous aidant à comprendre mieux et nous-mêmes et notre temps. Nous avons besoin de mieux connaître le monde que nous habitons pour mieux le transformer. Le théâtre est une forme de connaissance. Il doit être aussi un moyen de transformer la société. Le théâtre peut nous aider à construire notre avenir au lieu de simplement l’attendre». "Le grand mérite du théâtre de l'opprimé est de créer le doute, de ne pas donner de certitude (et celle-ci doit venir, au mieux, après le doute, jamais avant). Si tu donnes la certitude avant le doute, tu ne réponds à aucune nécessité. Le théâtre politique d'avant était univoque, il donnait les bonnes réponses. Ce que nous essayons de faire aujourd'hui, c'est de poser les bonnes questions, la meilleure d'entre elles étant à mon sens : quelle question voulez-vous vous poser ?"
A. Boal
 
Disponible pour toute création de projet sur mesure, formation, spectacle.